Pourquoi faire un jeûne ou une mono diète ?

Quelle que soit votre motivation, une maladie, un excès de poids, de mauvaises habitudes alimentaires à oublier ou simplement pour optimiser et préserver votre capital santé, le jeûne ou la mono diète peuvent vous aider. Il s'agit d'un principe aujourd'hui admis par de nombreux spécialistes de la santé. Le jeûne est l'une des plus anciennes approches d’auto-guérison et a de multiples vertus tant au niveau physique que psychique et émotionnel. Voici les plus courantes :

Le jeûne permet à l'organisme d'éliminer les toxines accumulées. De nombreux symptômes, comme de nombreuses maladies se déclenchent suite à une surcharge de toxines dans notre organisme. Ces toxines peuvent venir de l’alimentation, des pollutions, de notre mode de vie ou de notre gestion du stress.  Ce surplus de toxines n’arrive plus à être éliminé par vos émonctoires, portes de sortie des toxines : intestin, foie, poumons, reins, peau. Le jeûne les aide à résorber les toxines emmagasinées et à mieux gérer celles qui seront engendrées demain. 

Le jeûne permet de retrouver un capital énergétique. Le repos de la fonction digestive et des autres fonctions musculaires, sensorielles, cérébrales et l'élimination des surcharges toxiniques favorisent la création d’énergie.

Le jeûne réduit les inflammations. Les corps cétoniques fabriqués pendant le jeûne pour permettre à votre corps de s’adapter à la restriction calorique sont antiinflammatoires. 

Le jeûne aide à repartir d'un bon pied. Jeûner permet de s'offrir une véritable pause physique mais aussi psychique. Il vous permet de rompre avec un quotidien stressant, de prendre du recul. Le jeûne apporte en plus de la fierté de vivre une telle aventure, une grande clarté d'esprit. Il vous aide à enrayer de mauvaises habitudes et à repartir sur des bases saines.

Qui peut jeûner ?
En France, est proposé le jeûne dit "de bien être". Il s'adresse à des personnes en bonne santé et qui souhaitent le rester ou en moins bonne santé, qui souhaite le redevenir.
Il a des contre-indications comme : anorexie, hyperthyroïdie, insuffisance hépatique ou rénale, grossesse, dépendances, ulcères, affections coronaires, diabète type 1, maladies tumorales, troubles du comportement (bipolarité...).
De plus
, au-delà d’un Indice de Masse Corporelle inférieur à 19, il est recommandé de vous tourner vers des mono diètes. L’IMC est calculé en divisant votre poids par la taille au carré.

Quand jeûner ? 

L’idéal serait de jeûner au printemps et en automne. Mais le meilleur moment est celui que vous sentez comme étant le plus juste. Écoutez votre corps et percevez lorsqu’il en a besoin. L’encrassement, la fatigue, le teint brouillé, l’apparition de migraines ou d’insomnies sont autant d’alertes à prendre en compte. 

Pourquoi marcher ?

Votre jeûne est associé à un temps de marche quotidienne. Marcher pendant votre jeûne permet de conserver votre masse musculaire, de vous oxygéner et d'augmenter l'élimination de vos toxines. Rassurez-vous, vous pourrez sans aucun problème fournir un effort modéré pendant quelques heures. Lorsqu'il jeûne, votre organisme transforme ses réserves de graisses en énergie, ce qui vous permet d'avoir une activité physique à condition que celle-ci soit douce et adaptée à vos possibilités. Nous y veillerons. La marche est celle qui s'y prête le mieux. Vous en profiterez pour découvrir une région et des sentiers magnifiques. Et puis, la marche est aussi un moment d'échange.

Pour aller plus loin

Le jeûne m'a offert ma première victoire sur l'arthrose. Il m'a ouvert le champs des possibles quand tous les rhumatologues m'invitaient à la prothèse.
Je me devais de lui consacrer un livre.
 
le_jeûen_ça_marche_couverture.jpg

A lire aussi...

  • Jeûne et Santé
    Mérien D, Nature et vie, 1984

  • Le jeûne
    Bölling G, Editions La plage, 2004

  • Le jeûne
    Shelton H, Editions Courier du livre, 1994

  • Le jeûne, une nouvelle thérapie ? De Lestrade T, Arte Editions 2013 

  • L’art de jeûner
    Wihelmi Tolédo F, Editions Jouvence 2014